Royal propose une alliance au MoDem pour les régionales

Publié le par Wildcat

Source : http://lci.tf1.fr/politique/2009-12/bayrou-tend-la-main-royal-est-d-accord-duflot-ignore-5578460.html

Par L.D. (Avec agences), le 05 décembre 2009


"L'arc central" de Bayrou suscite des réactions divergentes : Royal (PS) propose au MoDem une alliance pour les régionales en Poitou-Charentes dès le 1er tour. Mais Cécile Duflot (Verts) refuse les "combinaisons au sommet".


Alors que le Mouvement démocrate (MoDem) a débattu samedi en congrès à Arras de son projet politique, avec son leader François Bayrou appelant à la création d'un "arc central" pour préparer l'alternance après mars 2010, Ségolène Royal a proposé publiquement au MoDem une alliance de premier tour aux régionales, en lui garantissant "5 places éligibles" en Poitou-Charente.

"Il a raison, il faut faire cet arc central", a déclaré Mme Royal. "Pourquoi attendre les prochaines élections ?", a-t-elle interrogé en relevant que "cinq places permettront de pouvoir constituer un groupe à la région". La responsable socialiste, qui a indiqué avoir fait cette proposition au MoDem local, dit espérer que "le Modem central donnera son aval à cette innovation politique". L'ancienne candidate à l'Elysée est "prête à rencontrer le président François Bayrou" et elle veut "faire de sa région un laboratoire du rassemblement, des altermondialistes au MoDem". Interrogée sur de possibles divergence avec la ligne de la direction du PS, elle a répondu : "il faut bien qu'il y ait des pionniers".

Duflot ne croit pas aux formules
 
Toutefois, la volonté d'union de François Bayrou suscite, c'est le moins qu'on puisse dire des réactions divergentes. A l'opposé de la proposition de Royal, la secrétaire nationale des Verts, Cécile Duflot, s'est prononcée contre les "combinaisons au sommet", samedi. Une fin de non-recevoir également destinée à Jean-Luc Mélenchon qui avait proposé mercredi un "accord préalable" de rassemblement au deuxième tour des régionales à Daniel Cohn-Bendit, leader d'Europe Ecologie.
 
S'exprimant en marge d'un Cnir (Parlement) des Verts, qui présenteront des listes autonomes au premier tour des régionales, Cécile Duflot a dit qu'elle ne "croit pas aux formules" en réponse à la proposition d'un "arc central" de François Bayrou pour regrouper gaullistes, droite sociale,
socialistes et écologistes contre Nicolas Sarkozy. Selon Jean-Louis Roumégas, porte-parole des Verts, les raisons de cet "appel du pied" seraient en fait bien prosaïque : "J'ai eu des appels des gens du MoDem qui sont à Arras (ndlr: où se tient le congrès du MoDem), qui ne cachent pas qu'ils ont un problème financier. Ils pensent qu'ils ne pourront pas monter des listes partout. Leur démarche est de trouver des alliés à tout prix pour pouvoir exister. Ils ne parlent pas projet".

Commenter cet article