Corinne Lepage : «Le MoDem doit être pluriel»

Publié le par Wildcat

source :  http://www.lefigaro.fr/politique/2009/10/24/01002-20091024ARTFIG00229-corinne-lepage-le-modem-doit-etre-pluriel-.php

Propos recueillis par Rodolphe Geisler (Le figaro) - 23/10/2009

Corinne Lepage : «Je souhaite être une passerelle entre la démocratie et l'écologie.» Crédits photo : Le Figaro

INTERVIEW - L'eurodéputée critique le fonctionnement du parti de François Bayrou.


LE FIGARO.- Vous venez de démissionner de la présidence des commissions thématiques du MoDem. Quittez-vous le parti de François Bayrou ? 


Corinne LEPAGE.- Il n'en est pas question et je reste vice-présidente du MoDem. François Bayrou a souhaité revoir le mode de fonctionnement des commissions dans le cadre de la préparation de notre congrès, début décembre. Je ne partageais pas son point de vue. Comme je ne souhaitais pas entrer en conflit avec lui, j'ai donc préféré mettre un terme à cette mission. Du reste, dans le même temps, avec une vingtaine d'autres personnes, nous avons lancé un club citoyen, Terre démocrate, un rassemblement qui compte un tiers de politiques (MoDem, Cap 21, PS, Europe Écologie) pour deux tiers de non politiques (magistrats, associatifs, chefs d'entreprise, universitaires…), afin de mettre en commun des expériences concrètes permettant de construire, en partant du bas, un projet de société.


Contestez-vous le leadership de François Bayrou ?
Je ne le conteste pas. Je défends une construction du MoDem qui doit être un parti permettant une expression plurielle, car nous avons en notre sein de nombreux talents. C'est dans cette perspective qu'il doit être possible de parler d'ouverture.


Êtes-vous favorable à des accords de premier tour avec Europe Écologie ?
Cap 21 et moi-même nous sommes prononcés dès le mois de juin en faveur de telles alliances. Je suis une femme de dialogue et je souhaite être une passerelle entre la démocratie et l'écologie. La liaison de l'un et l'autre fait sens. Et permet d'envisager un jour une véritable alternative aux partis du XXe siècle et au néoconservatisme de l'UMP.


Concrètement, Cap 21 va-t-il faire alliance avec Europe Écologie ?
Il est exact que dans certaines régions des contacts sont noués. Moi-même je ne serai pas candidate. Je suis pour le non-cumul des mandats et l'applique à moi-même. Mais je défends une vraie vision d'ouverture qui impose aux uns et aux autres de sortir de tout sectarisme dès lors que nous partageons des valeurs communes. D'où l'importance du projet.

Publié dans Actualités MoDem

Commenter cet article