Comment les PME travaillent aussi à renflouer les banques !

Publié le par Wildcat

Contribution de Sophie (MoDem36) - 23-10-2009

Depuis la superbe loi de modernisation économique, nous travaillons maintenant près de 2 jours par semaine pour nos banquiers.

 

En effet, cette magnifique loi votée pour aider les entreprises face aux délais de paiement n’a eu pour effet que de les désavantager en les transformant en « vache à lait » si elle travaille avec la grande distribution.

 

Les délais de paiement aux fournisseurs sont de 45 jours fin de mois ou de 60 jours net.

 

Mais pour les grands groupes de grande distribution qui étaient déjà les grands gagnants en matière de commerce, le gouvernement a donné des dérogations à 75 jours fin de mois (90 jours si la facture est entre le 1er et le 15 et plus à partir du 16).

 

Alors pour affaiblir les entreprises qui produisent et les conduire à la faillite pour des raisons de trésorerie, on ne pouvait mieux s’y prendre.

 

Le gouvernement a débloqué, il me semble 2 milliards pour les PME.

Sous toute réserve il me semble qu’il y a environ 2.700.000 PME en France soient 750 euros par entreprise !

Contre 500 milliards aux banques si ma mémoire est bonne.

 

C’est un peu comparable à l’automobile où il a été instauré une taxe carbone et fait un grand battage médiatique pour les voitures propres (électriques) alors même que l’industrie française avait du retard dans ce domaine.

 

On a encouragé les gens à acheter des petites voitures françaises fabriquées hors de France ou des véhicules étrangers  moins consommateurs d’énergie.

 

Résultat : une crise dans cette industrie et des milliers de licenciements.

 

Alors, je crois qu’il sera difficile de faire pire !

 

Sophie


Note du Webmaster : Je complète en vous renvoyant sur un article de Christophe Ginisty, car quand un article est bon, il faut aussi le dire:


http://www.ginisty.com/Aides-en-faveur-des-PME-Pourquoi-ne-pas-faire-simple_a250.html

 

 

Merci à Sophie de sa contribution

 

 

Publié dans Vie Politique

Commenter cet article