Motion de censure socialiste rejetée à l'Assemblée; François Bayrou a voté

Publié le par Wildcat

Motion de censure socialiste rejetée à l'Assemblée; François Bayrou a voté

France 2 : 08/07/2009 | 20:56

Source : http://info.france2.fr/france/Motion-de-censure-socialiste-rejet%C3%A9e-%C3%A0-l%27Assembl%C3%A9e-55783397.html


La motion de censure du Parti socialiste contre la politique du gouvernement a été rejetée mercredi à l'Assemblée

Cette 3eme motion de censure déposée contre le gouvernement  Fillon depuis le début du quinquennat de M. Sarkozy, était défendue par l'ex-Premier ministre M. Fabius.

Le PS reprochait au gouvernement de ne pas engager sa responsabilité sur sa politique après le discours du Président devant le Congrès le 22 juin et des "dérives institutionnelles".

"Le gouvernement doit d'éclairer l'opinion sur la réalité d'une politique qui n'est pas la seule défense du modèle social français" avait déclaré Jean-Marc Ayrault le 1er juillet. "C'est quand même extraordinaire de lire des commentaires sur les habits  neufs du président, la nouvelle ère de Sarkozy... Mais quand on regarde la  réalité de la politique économique et sociale, c'est une aggravation, c'est un  durcissement", avait encore estimé M.Ayrault.

Pour sa part, le député socialiste Laurent Fabius a souligné que cette motion n'avait pas "pour objet de renverser le gouvernement mais d'aborder les sujets de fond" comme l'emprunt, le report de l'âge de départ à la retraite, la "généralisation" du travail du dimanche, la réforme des collectivités locales et du mode de scrutin ou le redécoupage électoral. Il a réclamé une nouvelle fois la suspension du "bouclier fiscal" qu'il a qualifié de "proprement scandaleux en période de crise", la suppression d'un certain nombre de "niches" fiscales et a proposé de réserver les stock-options aux entreprises nouvelles. Il a également plaidé contre la privatisation de La Poste et pour "l'égalité" dans les médias publics et le "respect démocratique en matière judiciaire".

L'UMP disposant de la majorité absolue à l'Assemblée nationale, elle n'avait pratiquement aucune chance d'être adoptée. La motion n'a recueilli que 225 voix, alors qu'il en fallait au minimum 289 pour qu'elle soit adoptée. Les groupe socialiste, radical et citoyen a voté pour, de même que le groupe de la gauche démocrate et républicaine (GDR, PC et Verts). Le groupe du Nouveau centre ne l'a pas votée.

Le président du MoDem, François Bayrou, a annoncé dans les couloirs de l'Assemblée qu'il votait cette motion de censure contre le gouvernement: "Je ne peux pas dire que c'était une motion de censure enthousiasmante, mais j'ai décidé de la voter pour une seule raison: un Etat qui multiplie les dettes  méritait un signal d'alarme",

Publié dans Vie Politique

Commenter cet article